lundi 28 juillet 2014

Salon Salle à manger : coulage dalle

Gros stress, car seuls ma mère, son compagnon et moi-même pour cette étape cruciale, donc que des amateurs, pas de pro^^. La seule expérience que j'ai eu dans ce domaine, était lors du coulage du plancher hourdis de l'étage, avec mon beau-père. Ca s'était plutôt bien passé, mais le résultat était un peu décevant, avec des creux et des bosses à rattraper avec du ragréage hors de prix...
Je ne voulais pas reproduire les mêmes erreurs pour la dalle du rez-de-chaussée, d'où un certain stress...

Étant débutant et pas téméraire, j'ai commandé un béton auto-plaçant livré avec un camion pumi (toupie et pompe sur le même camion). D'après mes mesures, j'ai cubé (comme ils disent chez Lafarge^^) à 4,75m3. J'ai commandé 5m3 pour être certain de ne pas en manquer. Donc un camion plein. Ce qui fait environ 40m² de dalle sur 12cm d'épaisseur. Pour le fun, en poids ça fait 2300kg/m3, soit 11500kg sur mon hérisson et mon isolation. Ça devrait se tasser là dessous^^.
Chauffeur hors pair, marche arrière depuis la rue sans s'y reprendre

ça fait gros dans ma cours^^

même camion, et même chauffeur qu'il y a 2 ans pour le plancher^^

stabilisateurs

déploiement de la flèche

Cette fois-ci, aucune difficulté pour le chauffeur à trouver la bonne position du camion pour déployer la flèche. La dalle étant au rez de chaussée et l'ouverture étant assez large, ce fut du beurre pour lui.

ya que moi pour s'habiller en blanc pour couler du béton^^

le tuyau est au fond

un sac de ciment pour amorcer la pompe, et c'est parti

Sont pas beaux les maçons en short? ^^

j'ai eu des courbatures aux épaules pendant 2 jours ^^
On dirait pas, mais ce tuyau, une fois plein de béton, ça pèse^^.
J'ai pas de photos, mais une fois qu'on a vidé la toupie, il y a fallu étaler au mieux avec les rateaux, et ensuite j'ai passé la barre à débuller.
Cette fois-ci j'ai beaucoup insisté, j'ai fait 4 passes dans les 2 sens.

Résultat


Le gars de la centrale m'avait dit que c'était pas la peine de mettre de produit de cure par dessus. Je l'ai écouté, et résultat, j'ai des micro-fissures de retrait, dues à la chaleur sans doute. Mais bon ça reste superficiel, pas de soucis pour la solidité de la dalle. J'aurais pu arroser un peu une fois que la dalle a pris, mais j'ai pas osé vu que c'est un béton un peu spécial.

Le lendemain, j'ai été mettre ma règle et mon laser un peu partout pour voir les défauts. C'est très très bien. Beaucoup mieux qu'en haut. La seule chose regrettable est que j'ai une différence de niveau de 1,5 cm entre le fond de la pièce et le début. Mais cette différence de niveau est parfaitement progressive sur toute la longueur de la pièce. Donc ça gène pas. Je pensais faire une chape liquide par dessus, mais je crois bien que ça va rester comme ça.

Prochaine étape, pose de la baie vitrée.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire